Le Forum d'Agronomie en Tunisie Index du Forum
 FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 
Nouvelles du Jour, Revue de presse...
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum d'Agronomie en Tunisie Index du Forum -> L´agriculture en Tunisie -> Sujet d'actualité
Sujet précédent :: Sujet suivant  

Auteur

Message

Med.MRAIHI
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2006
Messages: 467

Localisation: Italie

MessagePosté le: 23/04/2006 15:53:39    Sujet du message: Nouvelles du Jour, Revue de presse...

Répondre en citant


Assabah


الحياة الوطنية الأحد 23 أفريل 2006


التعليم العالي
18 لجنة قطاعية للنظر
في أكثر من 75 ملفا لاقتراحات الشعب المدرجة ضمن نظام «أمد»
محتوى شهادات الإجازات ستكون موحدة بنسبة لا تقل عن 75% في كافة المؤسسات الجامعية
تونس-الصباح

علمت «الصباح» أن أكثر من 75 ملفا متعلقا باقتراحات شهادات الاجازة الجديدة ومحتواها والمدرجة ضمن منظومة (إ م د) قدمتها عدد من المؤسسات الجامعية يتم حاليا تدارسها والنظر فيها من قبل اللجان الوطنية القطاعية التي انطلقت في عقد أولى اجتماعاتها في بحر الأسبوع الجاري بعد أن أشرف مؤخرا وزير التعليم العالي على الاجتماع التمهيدي العام مع مقرري اللجان ومنسقيها.



ويبلغ عدد اللجان المعنية 18 لجنة قطاعية موزعة على كافة الاختصاصات الجامعية على غرار القانون الخاص، العلوم البيولوجية، رياضيات، اقتصاد، تكنوولجيا، كيمياء، اعلامية، فيزياء، تصرف، تاريخ، جغرافيا، إضافة إلى اللجان المهتمة باللغات. ويشرف على مجموع اللجان القطاعية اللجنة الوطنية للإشراف، كما تم استحداث لجنة وطنية تعنى بشهادة الإجازة التطبيقية، ولجنة وطنية تعنى بالإجازة الأساسية، إضافة إلى لجنة وطنية لتطوير التطبيقات الإعلامية. علما وأن هذه اللجان لها مرجع نظر شمولي لكافة عروض الاختصاص التي تهم التكوين التي ترد عليها من الجامعات وذلك في إطار تصور لإضفاء أكثر ما يمكن من التنسيق على محتوى البرامج ونوعيتها. ومن مهام اللجان القطاعية تحديد توجه الشهادات الوطنية من ناحية الاختصاص وبناء مسالك نموذجية لكل مادة.

كما علمت «الصباح» أن محتوى الإجازات تقرر أن يكون متجانسا و معتمدا في كافة المؤسسات الجامعية بنسبة لا تقل عن 75% مع ترك النسبة الباقية أي25 % فما أقل كهامش للمؤسسة الجامعية لإضافة نوع من التكوين الخصوصي على محتوى الإجازة.

وكان وزير التعليم العالي قد أكد خلال الاجتماع التمهيدي للجان القطاعية على مراعاة ما جاء في محتوى المذكرة الوطنية حول إصلاح نظام التعليم العالي التي تعتبر الوثيقة الإطارية التي تحدد مختلف جوانب الإصلاح، كما أكد على ضرورة تشريك أهل الاختصاص من خارج الوسط الجامعي لإبداء آرائهم خصوصا حول محتوى الاجازات التطبيقية وتوجهها العام.

يذكر في ذات السياق أنه تم تحديد مدة شهر كفترة زمنية لاستكمال اللجان القطاعية النظر في ملفات الشهادات المقترحة ومحتواها وذلك بعقد كل لجنة على حدة اجتماعين اثنين في كل أسبوع على أن ترفع في ختام اجتماعاتها تقريرا مفصلا عن أشغال الاجتماعات إلى اللجنة الوطنية للإشراف وذلك قبل يوم 12 ماي القادم. والتي ستحيل بدورها التقارير النهاتئية للجان إلى مجلس الجامعات للبت فيها واعتمادها نهائيا ضمن مسالك التوجيه الجامعي..

يذكر أيضا أن عمل اللجان القطاعية سيتواصل بعد انطلاق العمل بالنظام الجديد وذلك لتقييم ومراجعة ماتم إقراره من توجهات جديدة في مجال الشعب الجامعية. رفيق بن عبد الله
_________________

Mohamed MRAIHI
[/url]

Revenir en haut

Publicité






MessagePosté le: 23/04/2006 15:53:39    Sujet du message: Publicité


PublicitéSupprimer les publicités ?

Revenir en haut

bjw
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2006
Messages: 219

MessagePosté le: 25/04/2006 09:25:34    Sujet du message: ProFood 2006

Répondre en citant


tracenews

ProFood 2006


13ème Convention d’Affaires des procédés industriels du secteur agroalimentaire

Organisée les 21 & 22 juin 2006 à Nantes, ProFood 2006 est la 13ème convention d’affaires des procédés industriels du secteur agroalimentaire destinée à l’ensemble des acteurs du secteur.

ProFood vous propose l’organisation de rendez-vous privés et préprogrammés en fonction de vos besoins, pour développer de nouveaux partenariats. Contrairement aux salons traditionnels, ProFood est un événement à taille humaine qui regroupe les décisionnaires majeurs de l’industrie agroalimentaire.

Cette convention d’affaires privilégie la qualité et la personnalisation du contact afin de vous permettre de tirer un bénéfice maximum de votre participation et de votre temps.

Voir en ligne : www.profoodmeetings.com
_________________
Ben Jemâa Wael
Ingénieur en biologie-technologie alimentaire
Responsable Management de la Sécurité Alimentaire
Groupe DELICE C.L.N.
bjw@gnet.tn

Revenir en haut

bjw
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2006
Messages: 219

MessagePosté le: 02/05/2006 16:53:24    Sujet du message: réduction des droits de douane dus à l'importation du sucre

Répondre en citant


Décret n° 2006-872 du 27 mars 2006, portant réduction des droits de douane dus à l'importation du sucre.



Le Président de la République,


Sur proposition du ministre des finances,


Vu le nouveau tarif des droits de douane à l'importation promulgué par la loi n° 89-113 du 30 décembre 1989, tel que modifié et complété par les textes subséquents et notamment la loi n° 2005-106 du 19 décembre 2005, portant loi de finances pour l'année 2006,


Vu la loi n° 2005-106 du 19 décembre 2005, portant loi de finances pour l'année 2006 et notamment son article 61,


Vu le décret n°75-316 du 30 mai 1975, fixant attributions du ministère des finances,


Vu l'avis du ministre du commerce et de l'artisanat,


Vu l'avis du ministre de l'industrie, de l'énergie et des petites et moyennes entreprises,


Vu l'avis du tribunal administratif.


Décrète:


Article premier. Sont réduits à 10%, les taux des droits de douane dus à l'importation du sucre brut, du sucre blanc et du sucre raffiné relevant respectivement des numéros 170111100, 170199100 et 170199909 du tarif des droits de douane.


Art. 2. Les dispositions du présent décret s'appliquent jusqu'au 31 décembre 2006.


Art. 3. Le ministre des finances, le ministre du commerce et de l'artisanat et le ministre de l'industrie, de l'énergie et des petites et moyennes entreprises sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret qui sera publié au Journal Officiel de République Tunisienne.


Tunis, le 27 mars 2006.


Zine El Abidine Ben Ali
_________________
Ben Jemâa Wael
Ingénieur en biologie-technologie alimentaire
Responsable Management de la Sécurité Alimentaire
Groupe DELICE C.L.N.
bjw@gnet.tn

Revenir en haut

bjw
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2006
Messages: 219

MessagePosté le: 06/05/2006 09:01:37    Sujet du message: Grands marchés de l’agroalimentaire

Répondre en citant


Le Centre de promotion des exportations (CEPEX) organise un séminaire de formation sur le thème « Les grands marchés de l’agroalimentaire : les donneurs d’ordre, la réglementation… », et ce, le mardi 09 mai 2006 à la Maison de l’exportateur, le mercredi 10 mai 2006 à Sousse et le jeudi 11 mai 2006 à Sfax.

Le séminaire sera animé par M. Jean-Jacques Adam et M. Thierry Delperdange, deux éminents consultants formateurs belges.

webmanagercenter
_________________
Ben Jemâa Wael
Ingénieur en biologie-technologie alimentaire
Responsable Management de la Sécurité Alimentaire
Groupe DELICE C.L.N.
bjw@gnet.tn

Revenir en haut

bjw
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2006
Messages: 219

MessagePosté le: 12/05/2006 15:33:27    Sujet du message: Contrôle de qualité des eaux conditionnées et embouteillées

Répondre en citant


L’Office du thermalisme tunisien, en collaboration avec l’Association africaine de Microbiologie, organise un colloque international sur le thème : ‘’Contrôle de qualité des eaux conditionnées et embouteillées 2006’’, et ce le 18 mai 2006 à Tunis, hôtel Abou Nawas.



Ce colloque verra la participation d’éminents spécialistes tunisiens et étrangers en matière de l’eau et des ressources en eau. Mais au-delà de cette participation –qu’on annonce nombreuse-, le sujet suscite un débat à la fois passionnant et primordial pour l’avenir des populations, en termes économique et de santé. Ce qui expliquerait d’ailleurs que l’ouverture et la clôture du colloque soient assurées, respectivement, par le ministre de la Santé publique et celui du Tourisme.

Au programme de ce colloque quatre sessions :

- La première, après un aperçu général des eaux minérales conditionnées sur le marché, abordera le chapitre de ‘’la protection des ressources’’ ainsi que de ‘’la surveillance de la qualité de l’eau’’. Seront tour à tour évoquées, entre autres, les questions suivantes : la connaissance du gisement : plan spécifique pour sa protection et sa gestion ; la classification des eaux minérales en Tunisie ; le contexte européen de l’hygiène des denrées alimentaires s’appliquant aux eaux conditionnées ; la maîtrise de la sécurité alimentaire dans une usine d’embouteillage d’eau et systèmes de certification…

- La seconde session se penchera sur ‘’l’intérêt nutritionnel de l’eau’’, en abordant l’aspect de la ‘’composition minérale des différentes catégories des eaux embouteillées : information des consommateurs et effet sur la sant钒.

- Quant à la troisième, elle fera le point sur ‘’l’emballage’’ dans sa composante qualité technique des matériaux, mas aussi du contexte réglementaire. Les orateurs nous parleront ainsi de la gestion des déchets : emballage et environnement ; l’approche stratégique de récupération des emballages ; l’inertie des matériaux vis-à-vis des eaux minérales : les perspectives d’avenir et réglementation européenne sur les matières plastiques en contact avec les eaux conditionnées, etc.

- La dernière session sera consacrée à une table interactive, c’est-à-dire des discussions et des conclusions.

Il faudrait également noter que l’organisation de ce colloque par l’Office du thermalisme tunisien -dont la direction générale est assurée depuis quelques temps par M. Fredj Daouas- prouve le rôle éminent que joue cet organisme en termes de santé publique, de recherche et de données statistiques sur la disponibilité des ressources en eau en Tunisie. Car, l’existence et la qualité des différentes eaux minérales disponibles aujourd’hui dans notre pays sont dues en grande partie par les efforts de contrôle et autres effectués par l’Office.

webmanagercenter
_________________
Ben Jemâa Wael
Ingénieur en biologie-technologie alimentaire
Responsable Management de la Sécurité Alimentaire
Groupe DELICE C.L.N.
bjw@gnet.tn

Revenir en haut

bjw
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2006
Messages: 219

MessagePosté le: 25/05/2006 17:27:22    Sujet du message: SIAT 2006

Répondre en citant


SIAT 2006

CLIQUEZ ICI
_________________
Ben Jemâa Wael
Ingénieur en biologie-technologie alimentaire
Responsable Management de la Sécurité Alimentaire
Groupe DELICE C.L.N.
bjw@gnet.tn

Revenir en haut

Med.MRAIHI
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2006
Messages: 467

Localisation: Italie

MessagePosté le: 30/05/2006 15:55:12    Sujet du message: Nouvelles du Jour, Revue de presse...

Répondre en citant


الاولى الثلاثاء 30 ماي 2006


مدير عام وكالة النهوض بالاستثمارات الفلاحية يتحدث عن
القرض العقاري.. حالات التجاوز المسجلة.. ودور القطاع الخاص في دفع الاستثمار الفلاحي
الوكالة تتصدى لحالات التجاوز المسجلة في التمتع بالقرض العقاري بسحب الامتياز..
تونس ـ الصباح

قبل اسبوع من انطلاق فعاليات الصالون الدولي للاستثمار الفلاحي والتكنولوجيا في دورته السابعة ـ
من 31 ماي الى 3 جوان 2006 ـ سلط مدير عام وكالة النهوض بالاستثمارات الفلاحية السيد محمد الغربي الاضواء على مكونات هذه التظاهرة التي اضحت بندا في اجندا عمل الوكالة يطرح كل سنتين عرضا مستعرضا الاهداف التي يتطلع المنظمون لتحقيقها وذلك في نطاق اللقاء الذي جمعنا به والذي اخذنا الحديث فيه الى مسائل تتجاوز حدود «السيات» الى القرض العقاري وما سجلته نتائج المتابعة والرصد والتقييم من بعض الاخلالات التي كانت لها الوكالة بالمرصاد حتى يوظف الامتياز الممنوح فيما خصص له.. هذه المسائل وغيرها شكلت اذن محور اللقاء
دورة جديدة
* بعد اقل من اسبوع ينطلق الصالون الدولي للاستثمار والتكنولوجيا في الميدان الفلاحي في نسخة جديدة فماذا عن جديد هذه الدورة مقارنة بالدورة السابقة؟
ـ تنطلق يوم 31 ماي الجاري فعاليات الصالون الدولي الذي من المنتظر ان يحقق رقما قياسيا على مستوى المشاركة حيث تأكدت الى غاية امس الاثنين (اول امس) مشاركة 211 عارضا هم 142 من تونس و69 من الخارج منهم 28 عارضا مباشرا وتمثل المشاركة الاجنبية 16 بلدا بين اوروبية ومغاربية وعربية.. مع الملاحظ ان حجم الحضور من العارضين كان في حدود 188 سنة 2004 منهم 62 عارضا اجنبيا يمثلون 13 دولة.. وهكذا يبدو الفرق واضحا على صعيد الحضور سيما وان المساحة الجملية لفضاءات العرض تمت تغطيتها بالكامل تقريبا.
اما الجديد الذي نتطلع له كطرف مشرف على التنظيم فيتمثل في نظري في الصورة او الانطباع الذي نريده ان يحصل لدى الزائر او المشارك والخروج بانطباع خاص ومميز يترجم الابعاد التي يختزلها المعرض والتي ستركز على ان تكون الجودة شعارها في هذه الدورة باعتبار ان وكالة النهوض بالاستثمارات الفلاحية تضطلع بمسؤولية التنسيق لشبكة الجودة وستعمل على ابراز طابع الجودة المميزة لعدد من المنتجات الفلاحية.



وسنخصص أجنحة للفلاحة البيولوجية واخرى لمكاتب التصديق.
الحلزون في الموعد * يبدو ان الباعثين الشبان سيكون لهم حضور مميز في هذا الصالون ولن تكون مشاركتهم مجرد ديكور؟
ـ هذا الجانب نريد ابرازه في «السيات» باعتبار المراهنة على الشبان في الاسهام في النهوض بالفلاحة والوكالة انطلقت منذ سنة 1999 في برنامج لتكوين الباعثين الشبان في القطاع وسيكون صالون 2006 مناسبة لعرض نماذج ناجحة لمشاريع يعود انجازها لهؤلاء الباعثين وفرصة لعرض تجربتهم والتعريف بها وقد اشرفت الوكالة على تكوين نحو 700 شاب انجز نصفهم المشاريع المقرة وابدى ما بين 200 و250 شابا بوادر طيبة في انجاز مشاريعه.



ولعله من المهم الاشارة الى تناول التكوين مجالات خصوصية منها تكوين مجموعة في اختصاص تربية الحلزون باعتباره قطاعا واعدا ومردوديته مضمونة كما انه لا يتطلب استثمارات ضخمة ويحظى هذا النشاط باقبال وطلب كبير من الشبان كما تتولي الوكالة تنظيم دورة لتكوين اصحاب مشاريع خدمات صغرى بالارياف مثل الخدمات الميكانيكية وخدمات الصيانة.. والطريف انه الى جانب المهندسين الذي اقبلوا على هذا الاختصاص سجل ايضا حظور دكتور في العلوم الادارية اصر على متابعة التكوين وعودة الى الصالون ومكوناته نشير الى انه سيتضمن عروضا لتقنيات تقنية حديثة ومستجدة في عالم الفلاحة.
قاعدة بيانات
وتعد لقاءات الشراكة من ابرز الفقرات التي تؤثث الصالون الدولي وتحرص الوكالة على ان تتسم بالجدية والمصداقية التامة من خلال العمل على مزيد تقنيتها وتنظيمها واكسابها طابعا مؤسساتيا حتى لا تكون وليدة الصدفة وحتى تنسج خيوطها واتفاقاتها على ارضية متينة وصلبة تضمن لها الاستدامة.. ولهذا بادرت الوكالة قبل اشهر طويلة باعداد استبيان تم بمقتضاه بلورة قاعدة بيانات ومعطيات تتعلق بالباعثين الراغبين والقادرين على الدخول في مشاريع شراكة وفي هذا الاطار تم حصر 170 عرض شراكة من تونس اختير منها 107 تم تضمينها في دليل الشراكة طبعة 2006 الذي اصدرته الوكالة.
وسينتظم غدا الخميس ملتقى يمهد لانطلاقه الصالون يتناول بالعرض والنقاش جودة منتجات الفلاحة والصيد البحري وتنمية تصديرها..
* بصراحة سي محمد ماذا تحقق في فرص الشراكة التي اتيح للعارضين والمهنيين ابرامها خلال الدورات السابقة وهل حققت اهدافها.. ام ظلت حبرا على ورق؟

ـ في الواقع لامس سؤالك الفخ الذي نريد ان نبتعد عنه ونتجنب الوقوع فيه.. ذلك ان الصالون في حد ذاته يشكل محطة ومناسبة لنسج لقاءات وعلاقات شراكة.. والشراكة في جوهرها عمل متواصل وليس حكرا على هذه المناسبات فحسب وحتى ان لم تترجم الدورة السابقة الى انجاز فعلي في هذا المستوى فان ما يمكن تأكيده هو ان برامج الشراكة بصدد التطور ولنا حاليا 70 مشروعا نصفها مصدرا بحجم استثمار جملي ناهز 150 مليون دينار علما وان هذا العدد لم يكن يتجاوز 10 مشاريع في بداية التسعينات.. ولاشك ان التطلع للافضل ولمزيد تطوير نسقها وحجمها يبقى هدفنا المنشود.

القرض العقاري والتجاوزات!

* نأتي الان الى موضوع يخرج عن نطاق الصالون والشراكة لنسألك عن الاجراءات التي تعتزم الوكالة اتخاذها للتصدي لحالات التجاوز والاخلالات التي تم تسجيلها في مستوى اسناد القرض العقاري لعدد من المنتفعين..؟

ـ اننا على اقتناع تام بأهمية هذه الالية بوصفها من اهم الامتيازات التي اقرتها الدولة للباعثين في المجال الفلاحي لتحفيز الاستثمار وتشبيب الفلاحة وتوفير مواطن شغل والقضاء على معضلة تشتت الاراضي الفلاحية.. ومن هذا المنطلق لا يمكن ان يكون القرض العقاري الا الية ممتازة الى جانب غيرها من الاليات والامتيازات المسندة للشبان والفنيين وقد تم اسناد منذ احداث الوكالة 1100 قرض عقاري ومازلنا نطمح الى المزيد وفي اطار سهر الوكالة على ضمان حسن استغلال الاراضي وتوظيف القرض العقاري فيما خصص له تم انجاز عمليات متابعة وزيارات ميدانية الغاية منها القيام بكشف شامل لشتى القروض العقارية التي اسندت الى غاية سنة 2003 وقد افرز الكشف حصول حالات اخلال عددها لا يستهان به تقدر بنحو 250 حالة تتراوح بين تعمد اصحابها التفويت في الاراضي بالبيع او الكراء بعد الحصول على القرض او الانشغال بعمل ثان مما استوجب اعادة النظر واحكام تنظيم اسناد هذا القرض وانطلقنا منذ زهاء السنة في عملية «تنظيف» وتنظيم وسحب الامتياز بحمل المنتفع على تسديد مبلغ القرض.

والغاية تكمن في ضمان مصداقية هذه الالية وتنميتها ومزيد استقطاب الباعثين الفلاحيين من الشبان والفنيين ومساندتهم في بعث مشروعهم خاصة على مستوى اقتناء الارض لمساعدتهم على الانتصاب والانطلاق في مشاريعهم لهذا ما انفكت الدولة تحرص على تطوير القرض العقاري وقد اقر رئيس الدولة مؤخرا وبمناسبة اليوم الوطني للفلاحة الترفيع في سقف القرض الى 50 الف دينار بدل 30 الف دينار في حال شراء العقار لدى الاصول ـ من الاب الى الابن وذلك لحث الاولياء على البيع لابنائهم والحفاظ على وحدة الارض وتفادي التشتت.

بين الواقع والمنشود

* ظلت مساهمة القطاع الخاص في حجم الاستثمارات الفلاحية منحصرة في حدود 55% فالى ما تعزى ـ في نظرك ـ اسباب هذا الاستقرار..؟

ـ لابد من رفع الالتباس والتوضيح بأن حجم مساهمة القطاع الخاص كانت في الثمانينات في حدود 33% وارتفعت الان الى 55% وهي قفزة هامة وبالتالي لا يستقيم الحديث عن استقرار سيما وان استقراء الارقام ومقارنة المؤشرات في القطاع الفلاحي تتم على المدى الطويل.. وعلى كل نسجل بارتياح جهود القطاع الخاص في دفع الاستثمار وهو قادر على الافضل.
حاورته منية اليوسفي

_________________

Mohamed MRAIHI
[/url]

Revenir en haut

bjw
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2006
Messages: 219

MessagePosté le: 31/05/2006 08:54:48    Sujet du message: Congrès international de l’industrie des tomates

Répondre en citant


Congrès international
Tunis accueille du 6 au 8 juin prochain le 7ème Congrès international de l’industrie des tomates. Près de 300 intervenants dans l’industrie des tomates en provenance de plus d’une trentaine pays, saisiront cette occasion pour échanger les idées et les expériences dans ce secteur qui joue un rôle important dans les économies et les gastronomies des pays participants

Le Quotidien
_________________
Ben Jemâa Wael
Ingénieur en biologie-technologie alimentaire
Responsable Management de la Sécurité Alimentaire
Groupe DELICE C.L.N.
bjw@gnet.tn

Revenir en haut

bjw
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2006
Messages: 219

MessagePosté le: 07/06/2006 09:12:03    Sujet du message: Journée d'information sur la certification

Répondre en citant


Journée d'information sur la certification dans le secteur des abattoirs avicoles

L'Institut National de la Normalisation et de la Propriété Industrielle organise le mercredi 07 juin 2006, à partir de 08h00 à son siège à la Cité El Khadra, une journée d'information sur : " La certification dans le secteur des abattoirs avicoles ".

Conformément aux systèmes de management (de la qualité ISO 9001 : 2000 ; de la sécurité des denrées alimentaires ISO 22000:2005, dans les abattoirs avicoles.

Au programme de cette journée :

- Une présentation de la procédure de certification des systèmes de management et des systèmes intégrés

- Une présentation des exigences de la norme ISO 22000: 2005: Système de management de la sécurité des denrées alimentaires - Exigences pour tous organismes appartenant à la chaîne alimentaire, des normes d'hygiène : CAC/RCP1 - 1969 (Rév.4, 2003) Equivalente à la NT 46.01 : Code d'usage international recommandé - Principes généraux en matière d'hygiène alimentaire et de la norme CAC/RCP 57-2004: Code d'usage en matière d'hygiène pour le lait et les produit laitiers.

- Une présentation des enjeux de la certification de la sécurité des aliments.

- Une présentation du contexte réglementaire international.



Pour plus amples informations contactez :

INNORPI : Cité El Khadra par la Rue Alain Savary - 1003 Tunis

Tél : 71.785.922

Fax : 71.781.563

E-mail : inorpi@email.ati.tn

Site web : www.inorpi.ind.tn
_________________
Ben Jemâa Wael
Ingénieur en biologie-technologie alimentaire
Responsable Management de la Sécurité Alimentaire
Groupe DELICE C.L.N.
bjw@gnet.tn

Revenir en haut

bjw
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2006
Messages: 219

MessagePosté le: 14/06/2006 11:28:20    Sujet du message: Journées d'information sur la mise en place de système

Répondre en citant


Journées d'information sur la mise en place de système de management de l'hygiène



Le Centre Technique de l'Emballage et du Conditionnement " PACKTEC ", organise en collaboration avec le PMI des journées d'information sur le thème :" Mise en place de systèmes de management de l'hygiène dans la fabrication des emballages destinés aux denrées alimentaires ". et ce le 14 juin 2006 à l'hôtel Khamsa Corinthia - Gammarth, et le 15 juin 2006 à l'hôtel Mercure (Abou Nawas ) - Sfax.



Au programme :

Présentation des spécificités et des exigences des différents référentiels de management de l'hygiène : ISO 22000, BRC, BRC/IOP, IFS, FEFCO, ESBO, ...



ANIMEES PAR :

Madame Catherine LORIOT, LNE-France



Pour tout renseignement contacter :

Tél : 71.772.755

Fax : 71.773.300

E-mail : packtec@email.ati.tn

Site web : www.packtec.ind.tn
_________________
Ben Jemâa Wael
Ingénieur en biologie-technologie alimentaire
Responsable Management de la Sécurité Alimentaire
Groupe DELICE C.L.N.
bjw@gnet.tn

Revenir en haut

EZOU
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2006
Messages: 12

Localisation: Tunis

MessagePosté le: 16/06/2006 09:44:46    Sujet du message: Nouvelles du Jour, Revue de presse...

Répondre en citant


Par ezou

Emploi

De bonne raisons de croire en investissement dans l’environnement
*Les experts ne suffisent pas … il faut une bonne dose de transparence et un décodage préalable du marché
L’insertion professionnelle des diplômés du supérieur représente pour le moment un défi majeur à remporter. Créer des nouvelles niches d’emploi pour cette frange de la société est la responsabilité des différents intervenants.


Dans cet esprit, le ministère de l’Environnement et du Développement Durable a organisé une conférence nationale sur l’emploi dans le domaine de l’environnement. Il s’agit d’une occasion pour les diplômés d’être au diapason des opportunités d’investissement et des handicaps qui se posent, notamment, les difficultés financières, la non transparence de l’information. Des obstacles à surmonter pour réussir son projet environnemental.

La création de petites entreprises dans le domaine de l’environnement est un nouveau créneau à explorer. “ C’est un marché porteur à court terme, mais parsemé de plusieurs obstacles qu’il faut savoir surmonter “, recommande, Mounir Majdoub expert à la GTZ, aux futurs investisseurs lors de la conférence. Il s’agit d’ailleurs de la finalité du programme de Formation et d’Accompagnement des Micro Entreprises Environnementales qui a été lancé à la fin du mois de mai, par le MEDD avec le soutient de la GTZ. Ce mécanisme assure actuellement la formation des dix jeunes diplômés du supérieur désirant investir dans le secteur. Il seront par la suite accompagnés dans leurs projets et ce durant six mois.

Volonté
Mais, “ il ne suffit pas d’être accompagné d’experts dans le domaine pour réussir son projet. Il est essentiel de s’armer d’une volonté ferme pour lancer réellement une entreprise environnementale “, insiste Mounir Majdoub. L’expert ne lésine pas sur les moyens pour convaincre les jeunes promoteurs que le secteur est porteur à court terme, car le marché sera ouvert aux privés dans dix ans au plus tard. Ainsi est- il indispensable de lancer son projet sur une plate-forme solide. Il recommande à cet égard de réaliser une étude de marché bien ficelée ce qui permet d’avoir une idée pertinente sur l’état des lieux du secteur. L’investisseur doit être doté d’une formation, d’une volonté et d’une souplesse d’esprit. “ Il est essentiel d’être capable et prêt à changer son champ d’intervention s’il est nécessaire. Il ne faut pas se figer dans le même créneau “, insiste-t-il. En d’autres termes, “ le jeune promoteur doit se convertir pour d’autres activités et cela dépend de l’offre et de la demande “, explique-t-il.

Garanties
De même, le futur investisseur doit être capable de surmonter les difficultés qui se posent. Etant donné que les mécanismes d’appui financiers ne sont pas souples, il est recommandé de réaliser des projets dont les résultats sont garantis. “ Il ne faut pas mettre ses œufs dans le même panier “, conseille M. Majdoub. Par ailleurs, la réussite du projet dans le domaine est tributaire de la connaissance du promoteur de son créneau, notamment, les formalités juridiques.

Handicaps
Toutefois, les investisseurs font face à des handicaps d’ordre administratifs et organisationnels. “ La non transparence du marché ou de l’information, la rigidité des mécanismes de financement et l’imcompétence des investisseurs sont des problèmes à relever “, d’après l’expert. Il est indispensable ainsi de les surmonter pour donner un nouvel élan à ce type d’emploi qui ne cesse de se développer dans le monde entier. L’investissement dans l’environnement réalise des sauts qualitatifs et quantitatifs à l’instar du secteur des télécommunications. D’ailleurs, son taux de croissance dépasse les 10 % dans les pays de l’OCDE. Conscient de cet enjeux, l’Etat compte privatiser le marché de l’environnement qui est monopolisé pour le moment par l’étatique. 10 % seulement du secteur est détenu par les privés. “ Il s’agit d’un champ prometteur qu’il faut savoir comment le franchir “, conclu M. Mounir Majdoub.

Sana FARHAT
_________________
damerji-zied@hotmail.com
ingénieur Agronome

Revenir en haut

EZOU
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2006
Messages: 12

Localisation: Tunis

MessagePosté le: 16/06/2006 09:47:04    Sujet du message: Nouvelles du Jour, Revue de presse...

Répondre en citant


Ingénieurs agricoles

Réussir grâce à l’initiative privée

La Presse - De nombreux projets agricoles réalisés par des ingénieurs qui ont passé quelques années dans le service public sont considérés comme réussis, dans la mesure où ils ont pu créer de nouveaux postes d’emploi, dynamiser la vie socio-économique et exporter.

Malgré certains problèmes administratifs et financiers, ces jeunes promoteurs ont persévéré afin de réussir leurs projets.

Lors de la 5e édition de la Journée de l’ingénieur du Rassemblement Constitutionnel Démocrate (RCD) — organisée mercredi 31 mai à l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (Utap) sur le thème «L’ingénieur et les compétences entrepreneuriales pour relever les défis du développement» — des chefs d’entreprises agricoles ont présenté leurs projets réussis en donnant quelques détails sur le chemin parcouru avant de concrétiser leurs idées.

M. Abdelwaheb Khouni raconte que son projet est né dans des conditions difficiles, puisqu’il a investi dans une terre vierge ne disposant d’aucune infrastructure. Le projet a pu être réalisé entièrement au bout de cinq ans grâce à un crédit. «Il faut rembourser son crédit dans les délais pour être solvable auprès de la banque et pouvoir contracter de nouveaux crédits», rappelle-t-il à l’adresse des nouveaux promoteurs.

M. Khouni a pu gérer d’une façon appropriée une terre irriguée de 12 hectares qui produit vingt fois plus que quand elle était exploitée par l’Office des terres domaniales. Il considère son projet comme réussi, surtout qu’il exporte vers des marchés extérieurs en Europe et dans les pays du Golfe.

D’autres agriculteurs voisins sont venus prendre conseil pour améliorer le rendement de leurs périmètres agricoles. Ils ont pu ainsi intégrer le système de goutte-à-goutte et installer des équipements modernes…



Une responsabilité nationale



L’entreprise de M. Riadh Askri constitue un exemple pour beaucoup de promoteurs qui ont fait une carrière dans l’administration et qui souhaitent l’abandonner pour monter leur propre affaire. D’un capital social de 80.000 dinars, l’entreprise compte quatre techniciens. Le promoteur a commencé en tant que représentant commercial, avant de créer une entreprise spécialisée dans la vente de matériel agricole, principalement dans le secteur laitier.

On a pu réaliser une trentaine d’installations d’équipements dans différentes zones en Algérie, et six en Libye. Le chiffre d’affaires est passé de 30.000 à 984.000 dinars en 2003. « Le service après-vente a évolué, souligne l’intervenant, car les clients exigent d’avoir des machines qui fonctionnent régulièrement ».

L’objectif recherché maintenant est la formation et l’encadrement de la main- d’œuvre tunisienne afin d’exporter vers les pays européens et voisins. En fait, un projet d’assemblage des machines laitières est prévu en 2007, avec une intégration locale de 60 à 70%. «Quand j’étais responsable commercial, j’ai découvert tous les rouages commerciaux et administratifs, et cela m’a aidé dans la réalisation de mon projet. Il ne faut négliger aucun aspect, aucun détail», indique le promoteur.

Diplômé de l’Ecole nationale des ingénieurs de Tunis (Enit), M. Naceur Fathallah a exploité, lui aussi, son expérience afin de fournir les meilleures prestations dans sa nouvelle activité. Il dirige un bureau d’études chargé de préparer des projets agricoles et environnementaux. Il conseille aux jeunes promoteurs de constituer un fonds de roulement avant de monter leur projet, car il faut prévoir de travailler une ou deux années sans faire de bénéfices.



Favoriser le travail collectif



Selon M. Ahmed Bourigua, président de l’Association des anciens élèves de l’Institut national agronomique de Tunisie, mais aussi de la cellule professionnelle du RCD du ministère de l’Agriculture et des Ressources hydrauliques et directeur général du Centre national des études agricoles, « l’objectif recherché à travers cette journée est d’inciter les ingénieurs, techniciens et autres compétences à renforcer leur esprit d’initiative de façon durable». Car l’ingénieur ne peut pas être seulement un demandeur d’emploi : il doit être aussi un acteur principal en matière de création de postes d’emploi et de sources de revenus.

Face à la mondialisation, « l’ingénieur supporte une responsabilité nationale importante afin de prendre l’initiative et de trouver des solutions appropriées vis-à-vis des questions d’ordre économique, technique et scientifique qui se posent au niveau mondial et qui ont un impact au niveau local », souligne M. Bourigua.

Justement, les recommandations formulées insistent sur la nécessité « d’enraciner la culture de l’initiative dès l’âge de l’enfance, et ce, en impliquant les établissements éducatifs dans cet effort».

Il s’agit aussi de favoriser le travail collectif en réseau pour obtenir les meilleurs résultats possibles tout en révisant les critères d’octroi des terres domaniales. La priorité devrait être donnée aux ingénieurs dans certains secteurs, recommandent aussi les participants. Ceux-ci sont aussi partisans d’une identification d’idées de projets, afin de constituer une banque de données.

Parmi les principales recommandations formulées, citons enfin celle qui concerne le renforcement de la formation de base et par alternance.

Chokri GHARBI
_________________
damerji-zied@hotmail.com
ingénieur Agronome

Revenir en haut

bjw
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2006
Messages: 219

MessagePosté le: 21/06/2006 11:37:35    Sujet du message: Journée portes ouvertes aux laboratoires du centre technique

Répondre en citant


Journée portes ouvertes aux laboratoires du centre technique de l'agro-alimentaire

Le Centre Technique de l'Agro-alimentaire organise le mercredi 21 juin 2006 à partir de 09h00 à son siège au charguia, une journée portes ouvertes pour tous les industriels du secteur agro-alimentaire, les secteurs publics concernés, les importateurs, les exportateurs et les commerçants.



Cette journée sera l'occasion de présenter aux participants :


1. Les laboratoires de physico-chimie et de microbiologie du CTAA (installations, équipements et nouvelles technique analytiques);

2. La procédure d'évaluation de conformité des produits, sur les plan étiquetage, composition, dénomination, additifs, ... ;

3. Les Nouveaux Programmes Nationaux, lancés en 2005, sur la qualité et le coaching au profit des entreprises en particulier celles des industries agro-alimentaire.



Pour plus d'informations, veuillez contacter : le Centre Technique de l'Agro-alimentaire au :

Tél : 71.940.198 - 71.940.081

Fax : 71.941.080

E-mail : ctaa@email.ati.tn
_________________
Ben Jemâa Wael
Ingénieur en biologie-technologie alimentaire
Responsable Management de la Sécurité Alimentaire
Groupe DELICE C.L.N.
bjw@gnet.tn

Revenir en haut

bjw
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2006
Messages: 219

MessagePosté le: 21/06/2006 11:39:23    Sujet du message: L&#8217;emballage métallique pour denrées alimentaires

Répondre en citant


Dans l’objectif de sensibiliser davantage les industriels du secteur de l’emballage métallique ainsi que les conditionneurs sur l’importance de la maîtrise de la qualité et du respect de la compatibilité emballage/produits alimentaires, le Centre technique de l’emballage et du conditionnement ‘’PACKTEC’’ organise un stage de formation portant sur le thème ‘’Les emballages métalliques pour les denrées alimentaires’’.

S’adressant aux chefs de production, contrôleurs qualité et autres responsables des services achats dans les entreprises d’emballages métalliques, cette session de formation se déroulera le jeudi 22 juin au siège du Centre technique.

Il est également prévu au programme de ce stage de formation, une présentation des caractéristiques générales des emballages métalliques pour les denrées alimentaires, les réglementations, les normes ainsi que les recommandations internationales relatives à la compatibilité emballage métallique/produit alimentaire… Sans oublier la séance pratique qui aura lieu dans les laboratoires de PACKTEC et qui permettra d’effectuer des essais de contrôle des propriétés physico-mécaniques des emballages métalliques et les essais d’alimentarité qui s’y rapportent.

Le PACKTEC rappelle, par ailleurs, que ce secteur a enregistré ces dernières années un important progrès technologique, et compte quelque 1000 emplois créés pour une dizaine PME dont la production s’élève à environ 87.000 tonnes/an.

Grâce au PMN (Programme de mise à niveau), plus de 30.000 MDT ont été investis dans le secteur de l’emballage métallique.

T.B.
webmanagercenter
_________________
Ben Jemâa Wael
Ingénieur en biologie-technologie alimentaire
Responsable Management de la Sécurité Alimentaire
Groupe DELICE C.L.N.
bjw@gnet.tn

Revenir en haut

Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 05/12/2016 06:29:52    Sujet du message: Nouvelles du Jour, Revue de presse...


Revenir en haut

Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum d'Agronomie en Tunisie Index du Forum -> L´agriculture en Tunisie -> Sujet d'actualité Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 2 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

SoftGreen phpBB theme by DaTutorials.com
Copyright © DaTutorials 2005